Vous êtes ici : Accueil > Le désamiantage > Devenir désamianteur

Formation Amiante : Comment devenir désamianteur?


Dernière mise à jour le 11/01/2024 par La rédaction.

Depuis l'interdiction de l'amiante en France à la fin des années 1990, l'activité de désamiantage s'est largement développée dans le secteur du BTP.
Toutefois, en raison des risques importants liés à l'inhalation des fibres d'amiante, cette profession est très règlementée et le droit du travail exige que les professionnels du métier soient qualifiés.

Voici en bref tout ce que vous devez savoir si vous souhaitez devenir Agent Technique de Désamiantage.


Les formations

Pour devenir désamianteur, il faut tout d'abord obtenir un diplôme CAP ou BEP dans le secteur du BTP, de la chimie, ou encore dans le transport et stockage des déchets.

Une fois ce diplôme en poche, il est préférable d'acquérir un peu d'expérience en travaillant sur un chantier ou dans l'industrie. Ensuite, pour espérer obtenir la certification nécessaire à l'exercice du métier d'Agent Technique de Désamiantage, le candidat devra suivre un stage de formation portant sur les risques liés à l'amiante, les techniques de désamiantage et la sécurité sur le chantier. A l'issu du stage, le futur désamianteur devra passer un examen sur les connaissances acquises durant la formation, ainsi qu'une visite médicale pour vérifier qu'il ne présente pas de risque particulier pour l'exercice de cette fonction. Une fois la certification obtenue, le désamianteur pourra travailler à son compte ou au sein d'une entreprise soumise à des contrôles réguliers.

Les risques du métier

Le métier de désamianteur présente de nombreux risques pour la santé. En effet, outre les risques traditionnels liés aux métiers du BTP (risques de chute, risques d'écrasement, risques liés au port de charge, etc), le désamianteur devra faire face à des risques d'étouffement lors de travaux dans une atmosphère confinée, et bien sûr à des risques d'inhalation de fibres d'amiante, classées cancérogènes. Il sera également exposé à d'autres produits chimiques, potentiellement nocifs, comme les mousses de polyuréthanes, les colles et solvants, ou encore les résines.

L'emploi et le salaire

En raison de la législation sur le sujet, il est relativement facile de trouver des chantiers de désamiantage aujourd'hui. Certains désamianteurs adhèrent à des réseaux spécialisés, mais la Chambre de Commerce locale et la Confédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment devraient pouvoir vous aider à trouver vos premiers chantiers. Sachez qu'en moyenne, un Agent Technique de Désamiantage gagne 1600€ nets par mois. Ce salaire est légèrement plus bas chez les femmes.

Les débouchés

Les débouchés de carrière sont relativement nombreux pour un Agent Technique de Désamiantage. Dans la même branche de métier, celui-ci peut en effet devenir chef d'équipe ou diagnostiqueur. Dans un autre secteur, il peut également évoluer vers des postes dans la sécurité du travail et la sûreté dans le nucléaire, ou encore dans le contrôle des entreprises.


Auteur de l'article


Portrait de l'auteur de l'article

Maxime Lefou


Maxime Lefou est consultant et formateur aux risques amiante depuis 2010. Il propose des formations aux professionnels du secteur qui souhaitent se maintenir à niveau face à l'évolution de la réglementation. Pour en savoir plus et contacter Maxime, cliquez-ici.